Installations CARVEX - coûts d'acquisition

Coûts d'acquisition

Le diamètre de chambre exerce l'influence la plus importante sur les coûts de l'installation. Il est de ce fait important de veiller à ce que le diamètre des chambres soit réduit aux dimensions impérativement nécessaires. La pression de dimensionnement des chambres exerce également une forte influence sur le prix d'acquisition. En raison de la flexibilité et de la sécurité d'exploitation, nous recommandons d'une manière générale des pressions de dimensionnement de 32 bars.

La longueur de l'installation a l'influence la moins importante sur les coûts d'acquisition. Pour cette raison, il est recommandé de plutôt concevoir des installations plus longues afin d'éradiquer à des pressions d'exploitation plus faibles sur des périodes de désinsectisation plus longue tout en économisant du CO2.

Alimentation en CO2

Lors de faibles consommations en CO2, la technique de moyenne pression au CO2 est utilisée. Des réservoirs de CO2 conçus pour une pression de travail de 80 bars sont utilisés. Les réservoirs ne sont pas isolés. La pression de CO2 souhaitée est atteinte par réchauffement avec des chauffages intérieurs et extérieurs. Suite au remplissage du réservoir réalisé à environ 15 bars, aucun prélèvement de CO2 ne peut avoir lieu jusqu'à ce que la pression de CO2 nécessaire soit atteinte. Des réservoirs de CO2 d'un volume de 5 000, 10 000 ou 20 000 kg sont utilisés. Ils sont proposés sous forme de réservoirs à l'horizontale et à la verticale. Un radiateur au gaz installé sur la chambre d'éradication chauffe le dioxyde de carbone à la température souhaitée.

Dans le cas de consommations élevées, la technique de basse pression au CO2 est utilisée. Dans ce cas, le dioxyde de carbone est stocké à des pressions de 20 bars maximum. Le dioxyde de carbone est prélevé sous forme liquide à partir de ces réservoirs qui existent en version horizontale ou verticale et, selon la plage de pression, amené à la pression de travail souhaitée par le biais de pompes centrifuges ou à piston. Le CO2densifié à l'état liquide est ensuite transformé à l'état gazeux dans des évaporateurs spécialement conçus pour la technologie CARVEX et réchauffé à la température de gaz souhaitée. Des évaporateurs au bain-marie exploités à la vapeur, l'eau chaude ou alimentés par énergie électrique sont ici principalement utilisés.